Séminaires

Les séminaires et journées du pôle 

Le Pôle organise régulièrement des espaces de travail partagés et coopératifs. 

Ces tiers lieux d’une journée permettent aux participants – professionnels, institutions, patients – de co-construire des recommandations visant à répondre à des questions relatives à l’Éducation Thérapeutique du Patient en conditions ambulatoires.

22/11/2018 09:00 → 17:00 

Enclos Rey 57 Rue Violet, Paris, France

Un lieu de rassemblement pour échanger entre acteurs de l'ETP: - Déambuler entre les actions et programmes d'ETP et prendre le temps d'échanger avec leurs porteurs - Discuter avec des experts et prendre le temps de partager les points de vue au cours de 3 assemblées inspirées des "cercles Samoans"

Une journée évènement de la semaine de l'Innovation Publique

Programme


8h 30 – 9h Accueil 

9h – 11 h Séquence  » Agir sur les inégalités sociales de santé  » 
Avec les contributions de CMS Nanterre, CMS Pierrefitte, Comité de Lutte Antituberculeuse 91, Basiliade, Association La Plage, Comité des familles, Diabète 92, ASDES, La place santé ASCBB, Dessine moi un mouton,
9h – 10h : Déambulation – visite des posters / temps de discussion avec les experts / le « marché aux compétences  » de l’ETP / « Attrape idées »
Experts:

  • Aurelien Troisoeufs , anthropologue
  • Helène Colombani , Féderation Nationale des Centres de Santé
  • Pierre Lombrail, Département de Santé Publique – Paris 13

10h – 11h : table ronde-débat avec les experts suivant une méthode inspirée des « cercles Samoans »

11h – 13h Séquence « Travailler en partenariats »
Avec les contributions de Paris diabète, Association François Aupetit, Association Française des Hémophiles, SINDEFI, Diabetomobile, Comité d’education thérapeutique des hôpitaux universitaires de Paris Sud, Plateforme Autonomie Paris Saint Jacques, UTEP Necker, Asalée- Goutte d’or, Maison Diabète Obésité Cardiovasculaire Paris 15
11h – 12h : Déambulation – visite des posters / temps de discussion avec les experts / le « marché aux compétences » de l’ETP / « Attrape idées »
Experts:

  • Robert Picard, Forum des Living Labs Santé Autonomie
  • Cécile Fournier , IRDES
  • Andréa Limbourg , AFD75

12h – 13h : table ronde-débat avec les experts suivant une méthode inspirée des « cercles Samoans »
13 h- 14h Déjeuner sur place

14h15 – 16h15 Séquence « Assurer la diffusion territoriale de l’ETP » 
Avec les contributions de CMS Aubervillers, DD ARS 93, Service de psychiatrie GH Nord Essonne, Coord ETP95, Pole Santé paris 13, UNISEP, Revesdiab, Centre de référence et d’éducation des antithrombotiques Ile de France (CREATIF), La Plume, UTEP de Melun,
14h15 – 15h15 : Déambulation – visite des posters / temps de discussion avec les experts / le « marché aux compétences » de l’ETP / « Attrape idées »
Experts: 

  • Luc Ginot, Promotion de la santé et de la Réduction des Inégalités, ARSiF
  • Jean Michel Cornu, spécialiste de la coopération et l’intelligence collective
  • Didier Menard, Féderation Française des maisons et Poles de Santé

15h15 -16h15: table ronde-débat avec les experts suivant une méthode inspirée des « cercles Samoans »
16h15 – 16h45 : synthèse de la journée 

Une journée évènement de la semaine de l’Innovation Publique

https://www.modernisation.gouv.fr/la-semaine-de-linnovation-publique/programme/programme-2018/premiere-agora-de-leducation-therapeutique-du-patient
Communiqué de presse 
COMMUNIQUE_DE_PRESSE.pdf (0.1MB)

 

12/04/2018

Pour faciliter les échanges au cours de la réunion du 12 Avril, nous vous proposons d’apporter les outils que vous désirez partager mais surtout des présentations de votre structure et des structures partenaires que vous désirez faire découvrir aux autres participants.

Une table sera à votre disposition pour disposer vos voyers, plaquettes et celles de vos partenaires durant la pause pour échanger.

15/01/2018 09:00 → 17:00

Halle Pajol Auberge de Jeunesse Yves Robert, 20 Esplanade Nathalie Sarraute, 75018 Paris

Une journée organisée par: (Im)patients chroniques et associés Laboratoire éducations et pratiques de santé, Université Paris 13 Pôle de ressources en Education Thérapeutique du Patient - Ile de France avec 3 thématiques.

Processus d'élaboration des savoirs expérientiels, leur renforcement collectif : quelles perspectives ? Comment préparer les soignants à intégrer les interventions des patients : quels dispositifs de médiation ? Comment valoriser les interventions des patients intervenants ?

Une journée organisée par :

  • (Im)patients chroniques et associés
  • Laboratoire éducations et pratiques de santé, Université Paris 13
  • Pôle de ressources en Education Thérapeutique du Patient – Ile de France

avec 3 thématiques :

  1. Processus d’élaboration des savoirs expérientiels, leur renforcement collectif : quelles perspectives ?
  2. Comment préparer les soignants à intégrer les interventions des patients : quels dispositifs de médiation ?
  3. Comment valoriser les interventions des patients intervenants ?

La journée a bénéficié d’analyses d’experts et de l’animation participatives de patients intervenants.

Présentations de la journée
Marie Citrini – De patient à patient intervenant : de l’individuel au collectif
Emilie Hermant – L’expérience de DingDingDong
Thomas Sannié – L’expérience de l’Association Française des Hémophiles
Armelle Gawtarnik et Yannick Blasoni – L’expérience du réseau Paris Diabète / R2D
Pierre-Yves Traynard – Une culture de partage et co-production
Fabienne Ragain-Gire – Comment valoriser les interventions des patients intervenants? par « Savoir(s) Patient(s)

Retrouvez sur ce lien les actes de ce séminaire : Apprendre et faire ensemble

15/12/2017 09:30 → 17:00

Poletp - 16 Rue Lauzin, Paris, France

Le cahier des charges des programmes d’ETP prévoit sur la période d’autorisation une évaluation annuelle et une évaluation quadriennale de chaque programme. Toute équipe dont le programme est autorisé est donc engagée dans une dynamique collective d’amélioration continue de la qualité.

Au-delà d’une simple mesure des effets spécifiques du programme d’ETP l’évaluation quadriennale peut aider à comprendre et suivre les évolutions du programme dans son contexte de mise en œuvre.

Le cahier des charges des programmes d’ETP prévoit sur la période d’autorisation une évaluation annuelle et une évaluation quadriennale de chaque programme. Toute équipe dont le programme est autorisé est donc engagée dans une dynamique collective d’amélioration continue de la qualité.

Au-delà d’une simple mesure des effets spécifiques du programme d’ETP l’évaluation quadriennale peut aider à comprendre et suivre les évolutions du programme dans son contexte de mise en œuvre. Elle permet à l’équipe de faire le bilan de fonctionnement de son programme d’ETP pour prendre des décisions d’ajustement.

Le Laboratoire Éducations et Pratiques en Santé a réalisé une analyse des évaluations quadriennales de l’ensemble des programmes d’ETP d’Ile de France.
A partir et autour de ce travail a eu lieu une journée d’échanges entre coordinateurs et acteurs de programmes d’ETP. Cela a permis aux professionnels d’échanger sur leurs pratiques et de proposer des pistes d’amélioration de l’évaluation quadriennale en Île de France.

Cette journée d’échanges a été co-organisée par le Pôle de Ressources Île de France en Education Thérapeutique du Patient et le Laboratoire Éducations et Pratiques de Santé (LEPS Paris 13), avec le soutien de l’ARS Île de France.

Les présentations de la matinée :

Qu’est-ce que l’évaluation ? – Pierre Lombrail (LEPS)
Résultats de l’analyse des évaluations quadriennales des programmes d’ETP en Ile de France – Aurore Margat (LEPS)
Les orientations de l’Agence Régionale de Santé d’Île de France – Lise Jeanneau (ARS – IDF)
L’expérience du Comité de coordination de l’évaluation clinique et de la qualité en Aquitaine – Annouck Parthenay, Frédéric Bouhier

Les ateliers de l’après-midi :
– Partager l’évaluation et accompagner l’évolution des programmes d’ETP en contexte hospitalier. Rôles d’une coordination, d’une UTEP ?
– Adapter les indicateurs et les formats d’évaluation de l’ETP aux conditions de la ville et des territoires. Quelles propositions ?
– Comment le processus d’évaluation peut-il aider à un travail pluridisciplinaire, incluant des patients ? Propositions d’indicateurs pour une évaluation qualitative ?
Synthèse des ateliers : Quelles recommandations, pistes de travail et évolutions pour l’avenir de l’évaluation des programmes d’ETP ?

Synthèse de la journée – Pierre Yves Traynard (Pôle ETP)

Les mots des participants :

Adeline Bader et Séverine Frigout : coordinatrices de programmes d’éducation thérapeutique

Joëlle Devos : ARS – IDF et DD 95

28/04/2017 09:00 → 17:00

Halle Pajol Auberge de Jeunesse Yves Robert, 20 Esplanade Nathalie Sarraute, 75018 Paris

La personne malade se trouve investie de la nécessité de se trouver des explications, de comprendre les enjeux de sa santé, de participer et prendre des décisions concernant ses traitements, les évolutions de sa maladie, la réalisation d’auto soins dans la vie quotidienne…

Or trop souvent les patients n’osent pas dire qu’ils n’ont pas compris et les professionnels ne savent pas se faire comprendre

Ce que les gens savent et ce qu’ils font avec ce qu’ils savent a un impact majeur sur leur espérance de vie. (OCDE, 2013)

La personne malade se trouve investie de la nécessité de se trouver des explications, de comprendre les enjeux de sa santé, de participer et prendre des décisions concernant ses traitements, les évolutions de sa maladie, la réalisation d’auto soins dans la vie quotidienne… Or trop souvent les patients n’osent pas dire qu’ils n’ont pas compris et les professionnels ne savent pas se faire comprendre…

La complexité, médicale et sociale, questionne d’une part comment vivre sa vie avec un traitement quotidien et d’autre part comment accompagner la personne dans les retentissements personnels, professionnels, sociaux engendrés par la maladie.

 Comment interroger des modes d’expression, de communication trop souvent figés, codés, finalement peu compréhensibles ?

Comment faciliter la compréhension mutuelle et l’appropriation de nouvelles connaissances pour soi ?

Dans la suite du 23 Janvier 2017, « vous avez dit littératie ? », ce nouveau séminaire, visait à élaborer collectivement, entre acteurs de l’ETP (professionnels, patients, institutionnels, chercheurs), un début de mémo guide de pratiques adaptées.

Une journée co-animée avec avec l’équipe des Talking Thinks.

Vous pouvez télécharger la synthèse journée 28 avril 2017

Vous pouvez visionner le déroulement de la journée du 28 avril 2017

23/01/2017

En Europe, près d’un adulte sur deux ne possède pas les compétences nécessaires pour obtenir, comprendre et utiliser l’information en santé de façon autonome et fiable (Sorenzen,2015). Il s’agit là d’un enjeu majeur de santé publique qui se réfère à la notion de littératie en santé.

D’une façon générale, un faible niveau de littératie en santé (LS) contribue aux inégalités sociales de santé, qui relèvent en partie d’inégalités d’accès aux soins. Dans le cas particulier des malades chroniques, un faible niveau de littératie en santé nuit à une pleine maîtrise des compétences permettant l’autogestion de la maladie, le suivi des traitements et l’adaptation à la maladie.

Parmi les réponses apportées aux maladies chroniques, l’éducation thérapeutique du patient (ETP) tient une place importante. Cependant, comme pour l’ensemble des soins, un faible niveau de littératie en santé constitue un obstacle majeur pour accéder à cette éducation. Cela est particulièrement déterminant chez les patients faiblement ou non alphabétisés qui sont d’une part, moins exposés aux éducations en santé et d’autre part, ne possèdent pas les compétences pour recourir aux ressources existantes.

La LS a un impact suffisamment important sur l’état de santé, pour envisager d’en tenir compte dès lors que l’on vise l’amélioration de la santé globale de la population. En ce sens, l’adaptation des pratiques au plus près des usagers avec une réflexion sur leur accessibilité au plus grand nombre apparaît comme une nécessité.

Ce séminaire, ouvert aux acteurs de l’ETP (professionnels, patients, institutionnels, chercheurs), visait à produire des recommandations et pistes de travail sur l’adaptation des activités éducatives tenant compte des niveaux de littératie des bénéficiaires.

Nous nous appuierons sur des interviews en duplex de Maryvette Balcou Debussche (La Réunion) , Catherine Corbeau (Montpelllier) et Nathalie Boivin (Nouveau Brunswick)

Retrouvez les productions de la journée sur les liens suivants:

3 définitions de la littératie

Synthèse : 5 questions sur la littératie

26/10/2016

Les maladies chroniques bousculent nos pratiques traditionnelles de soins. Les postures et pratiques éducatives en santé promues par l’ETP ouvrent désormais concrètement de nouvelles perspectives dans le soin. Il est temps de les montrer, de les faire voir Faire voir, mais aussi oser mettre en commun, inviter les autres à y participer.

Les maladies chroniques bousculent nos pratiques traditionnelles de soins. Les postures et pratiques éducatives en santé promues par l’ETP ouvrent désormais concrètement de nouvelles perspectives dans le soin. Il est temps de les montrer, de les faire voir Faire voir, mais aussi oser mettre en commun, inviter les autres à y participer

Au programme

Des interventions, des débats:
Les usagers et l’ETP , le sens des mots
Pratiquer l’ETP en médecine générale
Quand le projet de santé est porteur d’ETP
S’ouvrir sur la vie sociale
Quand la ville soutient l’ETP
Expériences de territoire

Une foire exposition aux documents, supports et outils éducatifs

Retrouvez ci dessous toutes les interventions de cette journée :
Allocution d’accueil – Rencontre régionale des acteurs de l’ETP IDF 2016
Les usagers de l’Éducation Thérapeutique du Patient – Le sens des mots ETP IDF 2016
Pratiquer l’Éducation Thérapeutique en médecine générale – Rencontres ETP IDF 2016
Quand le projet de santé est porteur d’Éducation Thérapeutique du Patient – Rencontres ETP IDF 2016
Éducation Thérapeutique, s’ouvrir sur la vie sociale – Rencontres ETP IDF 2016
Quand la ville soutient l’Éducation Thérapeutique du Patient – Rencontres ETP IDF 2016
Éducation Thérapeutique, s’ouvrir sur la vie sociale – Rencontres ETP IDF 2016

Interviews des exposants :

2ème Rencontre régionale des acteurs de l’ETP IDF par PY TRAYNARD
Les mots de l’éducation Thérapeutique du patient Catherine Olivier CISS IDF Yves BLASONI
Pratiques de l’ETP en Médecine Générale Rencontre ETP IDF 2016
Les infirmières ASALEE actrices de l’ETP – Rencontre ETP Paris 2016
Projets de santé et ETP 2eme Rencontres régionales des acteurs de l’ETP IDF
Plateforme d’éducation thérapeutique en Val d’Oise par Geneviève Van Rooij – ETP Paris 2016

 

12/07/2016

La démarche éducative relève d’un accord fondamental sur l’intention partagée avec le patient et sur les conditions de l’implication personnelle des acteurs dans la construction du parcours d’éducation. Le terme évaluation renvoie encore à des réactions de méfiance chez les professionnels de santé.

Appliquée comme un contrôle quantitatif de l’activité, l’évaluation ne peut pas remplir son objectif d’être une méthode au service de l’amélioration, du soutien des programmes et des pratiques professionnelles dédiés à l’Education Thérapeutique (ETP).

Menée par des personnes extérieures, ou conduite par les acteurs du programme comme l’auto évaluation l’y invite, elle vise à recueillir des informations de nature quantitative certes mais également qualitative pour pouvoir se comparer à soi mais aussi à d’autres programmes.
Du fait du système complexe dans lesquelles elles sont implantées, les interventions d’ETP exigent des démarches évaluatives innovantes.

Des coordinateurs et acteurs de programmes d’ETP, des patients, des représentants institutionnels ont été invités à construire ensemble des propositions visant à faciliter et accompagner les processus d’évaluation des programmes d’ETP

Les productions de ce séminaire sont de 4 types:

Elles serviront à élaborer les critères et indicateurs des évaluations de programmes à venir.

Ont participé à ce séminaire : Houda Ahamed, Fati Abdou, Fatiha Ayoujil, Cindy Bendahmane, Regine Benin, Tuki Chuquillanqui, Jacques Cittee, Mariana Dorsa Figueiredo, Vincent Dufour, Sabine Durand-Gasselin, Séverine Frigout, Remi Gagnayre, Béatrice Grenier, Anne Guilberteau, Bénédicte Kakou, Marielle Le Rumeur, Pierre Lombrail, Guirec Loyer, Aurore Margat, Helene Mosnier-Pudar, Françoise Mosser, Abbas Mroudjae, Michel Naiditch, Fabienne Pele, Robert Picard, Christiane Quinio, Virginie Sagorin, Camille Sahler, Fatima Said-Dauvergne, Marie Van Der Schueren Eteve , Genevieve Van Roiij, Alice Vignaud, Dominique Willard.

10/03/2016

Le développement de l’ETP sur le territoire francilien : Comment coopérer entre organisations et structures d’exercice collectif, et coordination territoriale ?
Le développement de l’Éducation Thérapeutique du patient (ETP) repose sur un changement de logique qui peut contribuer à répondre aux enjeux actuels de notre système de santé.

Cet axe est porté de façon engagée par l’ARS Ile de France et a été fortement développé en établissements de santé.

Mais 80% programmes d’ETP sont encore hospitaliers ce qui réduit les possibilités d’accès au plus grand nombre.

Le développement de l’ETP sur l’ensemble des territoires est une préoccupation actuelle. Il doit viser le double objectif de favoriser l’accès à l’ETP sur le plan quantitatif (pour le plus grand nombre et/ou pour ceux qui en ont le plus besoin) et aussi sur le plan qualitatif (diversifier les offres en ETP pour permettre des parcours personnalisés, et améliorer la réponse aux besoins identifiés, et sans cesse évolutifs, des personnes atteintes de maladies chroniques).

Les organisations de soins de premiers recours et particulièrement les regroupements d’exercice collectif sont en première ligne de proposition, d’orientation et de dispensation des activités d’ETP auprès des personnes malades chroniques.

Trois questionnements ont initié ce sujet de réflexion:
Comment adapter les approches thématiques au-delà de l’approche par pathologie : passer à une approche par problématiques, populationnelle et cohérente sur un territoire ?
Comment articuler et accompagner le projet ETP dans le projet organisationnel des structures et organisations d’exercice collectif (coordination, acteurs en interne et sur le territoire, partenariats avec les patients..) ?
Comment créer et maintenir de la cohérence territoriale : accompagnements et financements, inscription dans les CLS/PRSP, PAERPA ?

Le Pôle de Ressources en ETP Ile de France invite les représentants d’organisations de soins de premiers recours, de l’ARS et de patients, à une journée de travail :

Comment et sous quels formats développer la sensibilisation à l’ETP des professionnels de santé?
Comment structurer des réponses aux demandes d’accompagnement de mise en place d’activités d’ETP: ressources d’expériences, soutien aux initiatives de coopération pluriprofessionnelles, intégration de l’ETP dans les soins de premiers recours ?
Quelles sont les conditions de fonctionnalité et de réussites des coopérations pluridisciplinaires dans les pratiques d’ETP ?
Comment intégrer des patients dans les activités d’ETP en ambulatoire,
Comment concevoir une aide au démarrage des activités d’ETP en ville ?

Ont participé à ce séminaire : Houda Ahamed, Lorraine Baumann, Corinne Beauvois, Héléna Brugerolles, Catherine Caristan, Sylvie Caruana, Fabienne Courdesses, Dela Tribonniére Xavier, Sabine Durand – Gasselin, May Riant, Loïc Fouquet, Séverine Frigout, Catherine Greffier,  Corina Gorneanu, Anne Guilberteau, Lea Harel, Yann Hemon, André Lebret, Delphine Letellier, Guirec Loyer, Philippe Marcou, Alain Minguet,  Thomas Pernin,  Christiane Quinio, Régine Raymond, Fatima Saïd Dauvergne, Claire Terra, Pierre-Yves Traynard, Riana Ungureanu, Marie Van Der Schüeren Eteve , Beryl Vigy

Pour en savoir plus vous trouverez les compte rendus de cette journée :

L’expérience de l’URPS dans son soutien au développement des activités d’ETP en Nord-Pas de Calais

L’UTEP du CHU de Montpellier et les liens avec l’ambulatoire

Organisons le système de soins pour qu’on puisse y faire de l’ETP : partageons nos expériences ligériennes

Coordination régionale et développement de l’éducation thérapeutique en ville

Coordination territoriale de l’ETP exemple de la Picardie

Compte rendu séminaire du 10 Mars 2016

12/11/2015

Le Pôle de Ressources en ETP – IdeF a organisé le 12 Novembre 2015 un séminaire de travail :

« Comment coopérer entre organisations et structures d’exercice collectif, et coordination territoriale ? »

Les participants ont rédigé en commun des recommandations visant à répondre aux questions :

Comment articuler et accompagner le projet ETP dans le projet organisationnel des structures et organisations d’exercice collectif (coordination, acteurs en interne et sur le territoire, partenariats avec les patients..) ?

Comment créer et maintenir de la cohérence territoriale : accompagnements et dynamiques collectives, territoriales ?

Pour retrouver les recommandations du séminaire cliquez ici

Participants : Sonia Araujo , Sandrine Archambault , Alexandra Aussage , Claude Chaumeil , Jacques Cittée , Marie Françoise Couillot , Joëlle Devos , Agathe Dumas , Loïc Fouquet, Cédric Girault , Maud Grimault , Yann Hemon , Petra Mokdad , Michel Naiditch , Michèle Ooms , Linda Rossi , Camille Sahler , Fatima Said-Dauvergne , Thomas Sannié , Danielle Vacher , Geneviève Van Roiij , René Vermes.

Animateurs : Marseault Laurent, Traynard Pierre Yves.

15/09/2015

Le Pôle de Ressources en ETP – IdeF a organisé le 15 Septembre 2015 un séminaire de travail :

« Fragilité sociale, fragilité pédagogique ?
Pourquoi et comment adapter l’éducation thérapeutique (ETP) aux patients en situation de précarité ? »

Quelle est la place, et le rôle, de l’éducation thérapeutique (ETP) dans l’interaction entre inégalités de santé, prise en charge et droit à l’éducation thérapeutique (HPST 2009) ?

Comme souvent dans le cas d’une innovation thérapeutique, l’ETP semble bénéficier préférentiellement aux personnes qui savent utiliser au mieux le système de soins. A l’inverse, les personnes rencontrant des difficultés d’accès aux soins, ou adoptant des comportements de non recours, ne disposeraient pas des pré-requis nécessaires au bénéfice plein et entier de l’ETP.

Participants : Tiphaine Avrillon , Adeline Baraer , Sylvie Bernasconi , Céline Blin , Marie Cécile Bralet, Hélèna Brugerolles , Jacques Cittée , Hélène Delcambre , Cécile Fournier , Séverine Frigout , Catherine Greffier , Yann Hemon , Audrey Joly , Diane Kergöet , Elisabeth Lehu , Pierre Lombrail , Sonia Monotuka , Danièle Sene , Sandra Taniga , Alexandre Vallée , Marie Van Der Schueren Eteve , Hélène Van de Walle , Geneviève Van Roiij , Jacqueline Ventura .

Animateurs : Bastien Affeltranger et Pierre-Yves Traynard

Les participants de ce séminaire ont rédigé en commun des recommandations visant à répondre à ces enjeux

Pour en savoir plus vous trouverez les compte rendus de cette journée :

Présentation de l’expérience du Réseau paris Diabète de mise en oeuvre d’un programme d’ETP ambulatoire pour des personnes en situation de précarité
La place et le rôle d’un atelier santé Ville – paris 10e
Expérience du Logis Montjoie
Une présentation du séminaire
Les recommandations les conditions de mise en oeuvre des activités d’ETP
Les recommandations sur les éléments à adapter dans les programmes d’ETP
Les recommandations sur les principes de développement des ces programmes
Les recommandations de pistes de travail et de recherche

 

17/03/2015

Le Pôle de Ressources en ETP – IdeF a organisé le 17 Mars 2015 un séminaire de travail :

« Complémentarité ville – Hôpital des programmes d’ETP »

Comment définir et envisager une complémentarité « qui fonctionne », qui réponde aux besoins des patients , aux changements de paradigmes professionnels, coopérant à un accès équitable ?

Un appel à participation a été lancé auprès des acteurs de l’ETP correspondants du Pôle, pour établir un échantillon diversifié de 45 participants, qui soit à la fois pluriprofessionnel, pluridisciplinaire et plurisectoriel.
Les techniques de travail ont alterné des temps de travaux de groupe , de discussions, de rencontres plus informelles et des techniques numériques favorisant la coopération.

Ont participé à ce séminaire : Fati Abdou , Fatiha Ayoujil , Marie – Pierre Bichet , Pascal Cacot , Thomas Cartier, Célia Chischportich , Jacques Cittée , José Clavero , Fanny Cortina , Joëlle Devos , Mamadou Diarra , Coralie Dumont , Bernadette Dupon Lahitte , Dominique Ergand , Evelyne Faury , Loïc Fouquet , Cécile Fournier , Jean Pierre Fournier , Martial Fraysse , Séverine Frigout , Christine Geffrier , Béatrice Grenier , Olivia Gross-Khalifa , Isabelle Harry , Estelle Huet , Bruno Laurandin, Josselin Lebel , Delphine Lemonier , Marie Christine Meynard , Renaud Nadjahi , Michel Naiditch , André Nguyen Van Nhieu , Christine Ollivet , Nacima Oussedik , Christiane Quinio ,  Luc Refabert , Marine Rokia , Daniele Sene , Dominique Seret Begue , Béatrice Sevadjian , Frédérique Sipraseuth , Serge Taïeb,  Claire Terra,  Alexandre Vallée .

Ont animé ce séminaire : Adeline Baraer , Hélèna Brugerolles , Sylvie Deilhes , Olivia Gross , Laurent Marseault , Thomas Sannié , Pierre – Yves Traynard , Stéphane Vagnarelli , Geneviève Van Roiij .

Les recommandations

Les synthèses réalisées en temps réel in extenso sont disponibles en cliquant sur synthèse générale programme , synthèse générale parcours – territoires synthèse pluridisciplinarité.

Une synthèse « Regard d’une sociologue » a été réalisée par Isabelle Bourgeois , disponible en cliquant sur ce lien

Un diaporama reprend l’ensemble des recommandations , disponible en cliquant sur ce lien.

 

18/10/2014

Le Pôle de Ressources en ETPIle de France, la Fédération des maisons et pôles de santé Ile de France, le Pôle de ressources CoordETP 95, le Département de Médecine Générale Paris 7, ont organisé le 18 Octobre 2014, avec le soutien de l’ARS Ile de France, la première rencontre régionale des acteurs de l’ETP en ville.

Cette journée « Actualités et Réalités futures » a rassemblé 140 participants qui ont débattu des problématiques de l’ETP en ville, c’est-à-dire hors du contexte purement hospitalier:Comment relever le défi de permettre au plus grand nombre de patients d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer leur maladie et vivre le mieux possible avec celle-ci?
Comment concevoir une éducation plus « à la portée » du patient et construite avec les patients ?
Comment s’organiser et se coordonner entre acteurs sur un territoire de santé?
Où et comment trouver les activités d‘éducation thérapeutique, le programme qui permettra au patient d’apprendre à faire face à certains aléas de la vie avec une maladie, sans que cette proposition soit déconnectée d’une réalité des soins ?

Les présentations de la matinée portant sur les enjeux du développement de l’ETP sont disponibles sur le lien suivant:
Pr Pierre Lombrail :  Les enjeux de Santé Publique
Mr Thomas Sannié : Les enjeux pour le patient
Mr Patrick Tereygeol :Les enjeux pour l’ARSIF

Au cours des ateliers de l’Après midi , 6 expériences de programmes d’ETP ont été présentées et discutées. Les posters de ces présentations sont disponibles sur les liens suivants:

API MICI un programme d’ETP assuré par des patients experts à la maison des MICI (Paris 19 eme)

CMS de Genevilliers

Optimasthme (URPS Pharmaciens)

Au plus près des réalités des patients sous anticoagulant (CREATIF)

ETP et douleur chronique programme du réseau LCD

Compétences transversales liées à la nutrition et l’exercice physique dans le cadre de patients présentant une HTA, un diabète ou une obésité (MSP Val de France)

11/03/2014

Un lieu de rassemblement pour échanger entre acteurs de l'ETP: - Déambuler entre les actions et programmes d'ETP et prendre le temps d'échanger avec leurs porteurs - Discuter avec des experts et prendre le temps de partager les points de vue au cours de 3 assemblées inspirées des "cercles Samoans"

Le pôle de ressources en ETP-Ile de France et la plateforme COORDETP95, en collaboration avec l’ARS Ile de France, ont réuni 53 coordinateurs.

Le pôle de ressources en ETP-Ile de France et la plateforme COORDETP95, en collaboration avec l’ARS Ile de France, ont réuni 53 coordinateurs,pour échanger et travailler sur les facteurs facilitants et limitant la réussite d’implantation de leur programme.

Pour lire le compte-rendu du séminaire Cliquez ici

 

Les séminaires et journées du pôle 

Le Pôle organise régulièrement des espaces de travail partagés et coopératifs. 

Ces tiers lieux d’une journée permettent aux participants – professionnels, institutions, patients – de co-construire des recommandations visant à répondre à des questions relatives à l’Éducation Thérapeutique du Patient en conditions ambulatoires.